Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

Transhumanisme : vers un humain du futur ?

28 mai 2018

Le transhumanisme est difficile à résumer puisqu’il se situe à la limite entre réalité et fiction. On l’aperçoit dans les hit-shows américains ou au détour de conversations obscures, sur des forums perdus, dans les tréfonds d’internet. Et si, plus qu’un simple courant de pensée, le transhumanisme était en fait la graine qui finira par donner naissance à l’homme du futur ?

Le transhumanisme, qu’est-ce que c’est ?

Le transhumanisme est un courant de pensée assez précurseur. Il envisage l’homme comme étant capable d’être « augmenté » grâce aux nouvelles technologies ou encore à la science. Les transhumanistes prônent une augmentation de l’homme jusqu’à ce que celui-ci finisse par devenir immortel et ce, par tous les moyens possibles.

C’est donc un courant assez controversé puisqu’il trouve encore difficilement sa place dans les mœurs générales. De plus, il côtoie les limites de l’éthique médical puisque pour être véritablement « augmenté », l’homme devra passer par de l’expérimentation sur le vivant.

Pourquoi tant de fascination pour l’homme de demain ?

L’homme d’aujourd’hui cherche constamment à corriger ses faiblesses. Cela passe par le fait de devenir plus fort, plus résistant, de développer son potentiel et de dépasser sa simple condition d’humain. Les transhumanistes purs et durs en viennent à créer des théories, toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres.

Pour que vous compreniez bien l’ampleur du phénomène du transhumanisme, voici un petit concentré des croyances et pratiques les plus répandues parmi la scène transhumaniste :

La cryogénisation :

Conserver un corps à des températures bien en-dessous de 0°, c’est un peu le baba du transhumanisme. Popularisée dans les années 60, la cryogénisation connaît quand même une baisse de régime. Pourquoi ? Car on ne maîtrise absolument pas le processus de sortie de cet état de stase ou « sommeil cryogénique ».

transhumanisme : pionnier dans la cryogénisation
La cryogénisation pour nous sauver tous ?

Certains instituts de l’extrême proposent même de ne garder que votre tête dans l’espoir d’être à même de la greffer sur un autre corps plus tard. À ce jour, un peu moins de 300 personnes ont opté pour la cryogénisation. Pionniers ? Illuminés ? Désespérés ? On vous laisse choisir.

La réincarnation in machina :

C’est le deuxième grand pan de la recherche transhumaniste. Réussir à créer une interface homme / machine, doter des machines de conscience, ce sont tous des projets qui font rêver les plus fervents transhumanistes. Transcender la condition humaine pour devenir un être hybride, un croisement entre Iron-man et Terminator, quasi indestructible et dont les pièces pourraient tout simplement être remplacées par une autre lorsqu’elles deviennent obsolètes, c’est le rêve de toute personne qui désire se « faire augmenter ».

Elle s’exprime aussi au travers d’un potentiel téléchargement d’une conscience humaine à l’intérieur d’une entité à 100% mécanique. Même si cela relève essentiellement de la science-fiction, certains travaux scientifiques vont dans ce sens. Que ce soit sur la création d’une interface homme/machine ou la reproduction d’une conscience à l’identique, de nombreux scientifiques se passionnent pour ce champ des possibles si controversé.

L’augmentation grâce à la biotechnologie :

Les recherches en biotechnologie sont le fer de lance de nombreuses entreprises spécialisées dans ces domaines.  Toutes cherchent à trouver LA solution pour créer l’homme de demain. C’est un des champs les plus larges de la science d’aujourd’hui, ce qui explique aussi sa popularité. La biotechnologie, pour faire simple, c’est une science hybride qui allie étude des êtres vivants et techniques nouvelles en matière de science de pointe, de génétique, biochimie et physique, etc.

Transhumanisme : des idées qui repoussent toujours un peu plus les limites

Au cours des dernières années, le mouvement transhumaniste semble s’être radicalisé et c’est aussi la faute de l’évolution de la science. Avec tous les progrès scientifiques qui sont apparus au cours de la dernière décennie, la porte de l’imagination semble désormais grande ouverte.

Là où nos aînés n’osait à peine rêver de voiture qui volent, nous savons qu’elles arriveront mais on se demande même si elles ne seront pas capable de partir jusque dans la stratosphère. Cela paraît un peu extrême comme ça mais on constate vraiment une libération de la pensée en matière de science et d’évolution, de quoi donner des complexes à Darwin.

Écoutez parler les personnes autour de vous, intéressez-vous à l’activité scientifique à l’échelle mondiale et vous verrez très vite que ce n’est pas qu’un seul pied que nous avons dans le progrès mais bien les deux et peut-être même un bout de jambe !

Le transhumanisme dans la culture pop

Pourquoi cette quête à l’augmentation humaine est-elle si ancrée dans la conscience collective ? Tout simplement car le transhumanisme a toujours su trouver sa place au sein de la culture populaire : films, séries, BD, livres dystopiques, ils sont de plus en plus à mettre en avant une meilleure version de l’être humain qui ne passerait pas l’arme à gauche à cause d’une simple maladie, ou d’un accident stupide.

Cela s’inscrit aussi dans ce côté « j’ai toujours rêvé d’être un super-héros ou une super-héroïne » lui aussi bien ancré dans notre culture populaire. Avenir et futur de notre espèce sont deux thématiques qui ne cessent de nous faire réfléchir. À quoi ressemblera-t-on ? Serons-nous capables de choisir quelles augmentations nous apporteront à notre corps ? Deviendrons-nous enfin les maîtres de la mort ? Le champ des possibles semble infini puisqu’il est à l’image du potentiel de l’être humain : illimité.

transhumanisme et héroïsme
Le transhumanisme serait-il à même de faire de nous des superhéros ?

Et voilà, vous en savez désormais plus sur le transhumanisme. On comprend tout à fait que le sujet ne vous laisse pas indifférent. Et votre avis sur la question va surement diverger de celui de votre voisin mais c’est justement en discutant de ce genre de thématiques qu’on arrive à sortir de sa bulle pour découvrir le monde tel qu’il a été, tel qu’il est et tel qu’il pourrait être dans les années à venir.

Il existe une association française transhumaniste (AFT): Technoprog.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *