Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

This is America : Childish Gambino fait trembler l’Amérique de Trump

25 mai 2018

C’est le clip qui a retenu l’attention d’une bonne partie de la population américaine. Avec plusieurs millions de vues à travers le monde en moins de 24 heures, Donald Glover (aka Childish Gambino) a réussi un tour de maître en proposant un clip lourd de sens et politiquement engagé. C’est de ce clip que nous avons décidé de vous parler dans cette minute culture !

Black Lives Matter : Une viralité qui s’explique

Si ce clip et cette chanson ont tous deux connu un succès étonnant à l’international, ce n’est pas pour rien ! Avec un titre percutant, « This is America » est un clip qui s’inscrira sans aucun doute dans la mémoire collective. Childish Gambino se positionne, sans conteste, comme un leader du mouvement Black Lives Matter.

BLM (traduit par « les vies des noirs comptent ») est un mouvement militant afro-américain qui dénonce les violences et le racisme systématique envers les personnes de couleurs noires. Chaque année, les violences découlant de ces comportements brisent des familles. Loin d’être passé inaperçu (suite aux différentes affaires ayant entaché à fois l’Amérique de Trump et les forces de police) le mouvement Black Lives Matter a eu un impact conséquent sur la scène internationale, porté par les différents leaders noirs américains.

Chanteurs, artistes, vidéastes ils sont nombreux à avoir utilisé leur art afin de dénoncer un système injuste et basé sur le délit de faciès.

Childish Gambino et « This is America » : une satire sociétale forte

Revenons au clip quelques minutes car il est important de comprendre en quoi celui-ci s’inscrit dans cette mouvance générale. Au niveau du scénario, on va droit au but. Donald Glover danse tout au long du clip sur des rythmes bien différents, tous directement tirés de la culture noire américaine. On peut ainsi entendre des rythmes à consonances tribales mais aussi du pur « american rap ». Cette association de sonorités vise à dénoncer la capacité du peuple américain à fermer les yeux sur des affaires d’une injustice sidérante et garde en haleine la personne qui regarde cette « vidéo choc ».

Childish Gambino fait preuve d'une intelligence créative rare
Un clip plus qu’engagé

Pendant que de jeunes écoliers dansent avec Childish Gambino au premier plan, des affrontements incessants peuplent le second et ce avec une violence réfléchie et brutale. Voitures qui brûlent, personne qui tombent des bâtiments, destruction omniprésente, c’est comme cela que Donald Glover rappelle à tous qu’en arrière-plan, des américains souffrent et ce, de façon injuste. Il s’adresse directement à cette suprématie blanche qui a pris racine au sein de la société américaine et exige qu’elle rende des comptes.

Des références à des affaires ayant bouleversé l’Amérique

Le clip est peuplé de références à des affaires sordides apparues ces dernières années. On y voit notamment un chœur gospel (une image inscrite durablement dans les mémoires collectives comme étant l’illustration de la culture noire américaine) qui se fait tirer dessus sans rien avoir demandé à personne. Cette partie fait directement écho à l’assassinat de neuf membres de l’église méthodiste africaine de Charleston qui ont trouvé la mort sous les balles d’un jeune extrémiste et suprématiste blanc, en 2015.

Outre les références à des événements marquants, Childish Gambino puise son inspiration directement dans les écrits bibliques. Il illustre en fond, l’arrivé d’un cheval blanc censé représenter les cavaliers de l’apocalypse et donc, la fin du monde. Le message est clair, l’anarchie et la révolte sont proches mais personne ne semble le remarquer.

Childish Gambino fait entendre sa voix
le mouvement #blacklivesmatter prend de plus en plus d’ampleur

Plus qu’un simple clip musical, c’est une véritable ouverture des yeux à coup de marteau et de burin que Childish Gambino nous propose. Grâce à un clip d’une violence sourde et d’une intelligence artistique rare, il véhicule un message fort et percutant. La mélodie reste en tête et les images aussi. Vous n’avez qu’à cliquer sur play pour comprendre pourquoi cette vidéo est devenue virale, s’inscrivant de façon durable dans la mémoire collective. Elle est le reflet et le témoignage d’une population qui n’a que trop souffert.

Childish Gambino : un buzz considérable sur les réseaux sociaux

Ce sont des milliers de vidéos Youtube qui ont repris ce clip en boucle à coup de « reaction videos » (vidéos dans lesquelles les gens se filment en train de découvrir la vidéo pour la première fois) ou de vidéos sur le symbolisme de tel ou tel passage. Les réactions sont bien évidemment partagées entre ceux qui trouvent que ce clip utilise la violence de façon gratuite et d’autres qui crient au génie. Comme exemple, voici la vidéo postée sur la chaîne FBE (fine brothers entertainment) :

N’est-ce pas ce qui fait d’un buzz, un buzz, sa capacité à diviser les foules et à se retrouver au milieu de différentes conversations, que ce soit au sein du monde digital mais aussi de la vie réelle ?

Parmi les références, on en trouve aussi une évoquant Jim Crowe, la caricature raciste de l’homme noir du XIXe siècle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *