Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

L’Homme est-il de moins en moins intelligent ?

21 septembre 2018

L’intelligence humaine est de plus en plus remise en question, et du côté de ceux qui s’y intéressent, c’est un peu « deux salles, deux ambiances ». D’un côté, certains font pleuvoir les arguments selon lesquels l’Homme n’a jamais été plus intelligent : invention, recherche, intelligence artificielle ou encore avancées technologiques, on ne manque pas de preuves attestant des capacités humaines en termes de créativité et d’inventivité. De l’autre côté, et c’est même devenu un sujet de thèse, il semblerait que le QI de l’être humain recule. On pense notamment aux perturbateurs endocriniens, abrutissement devant des programmes dont l’intelligence est à l’image de leur créativité : I-N-E-X-I-S-T-A-N-T-E. Alors ? Curieux de savoir si vous êtes plus bêtes que vos ainés ? Le fait de regarder de la télé-réalité fera-t-il de vous un Homme inférieur aux autres sur le plan intellectuel ? On essaye de décrypter tout ça.

Un Homme plus intelligent ?

C’est vrai qu’il suffit juste de regarder à quel point l’humanité a progressé d’un point de vue technique pour se rendre compte de son potentiel. Technologies mobiles, traitement des maladies, si de telles avancées sont possibles, ce n’est pas sans raison. C’est grâce à la ténacité et l’intelligence de celles et ceux qui partent chercher des réponses que nous connaissons des avancées sans précédents.

etre inteligent
L’Homme intelligent alors ?

Mais du coup ? L’Homme est-il plus intelligent, maintenant qu’il a acquis des technologies lui permettant de faciliter certains processus de pensée ? Sa capacité à donner de nouvelles formes à des variables qui composent à part entière son existence fait-il de lui une créature quasi-divine ?

Il est difficile de répondre à cette question sans avoir tous les tenants et les aboutissants de cette sombre histoire qu’est l’intellect’ humain.

Et la biologie dans tout ça ?

D’un point de vue biologique, l’Homme est, on le sait, en constante évolution. Son espérance de vie augmente traduisant sans conteste des avancées considérables dans de nombreux secteurs. Sa façon de repenser le monde implique aussi des capacités d’analyse et une perception des choses qui se déroulent sous ses yeux. Ce sont ces arguments qui sont mis sur le devant de la scène. Par qui ? Celles et ceux qui présentent l’Homme comme étant une créature douée d’une intelligence en constante augmentation.

Ce que nous disent les scientifiques, c’est qu’il est difficile d’avoir une réponse tranchée et définitive sur le sujet car il y a énormément de choses à prendre en compte pour parler d’intelligence. Déjà, il y a ses formes : intelligence pratique, intelligence émotionnelle, intelligence sociale, on continue ?

Il faudrait également définir, et ce de façon précise, à quoi mesure-t-on l’intelligence de quelqu’un. Ce qui est sûr c’est que du côté de ceux qui penchent en faveur d’un abrutissement sans conteste du genre humain, les arguments ne manquent pas.

Alors l’Homme est de plus en plus bête ?

C’est ce que semblait déjà démontrer un documentaire sobrement intitulé «Demain ? Tous crétins ? » qui avait été diffusé sur Arte en 2017 et qui avait pour thème principal le déclin de nos facultés intellectuelles.  En cause, de nombreuses substances avec lesquelles nous sommes en contact direct et ce, au quotidien. En commençant par les perturbateurs endocriniens. Aux effets encore méconnus, ces substances auraient un impact direct sur le développement de notre cerveau. De facto, ils auraient un impact sur le patrimoine génétique que nous nous apprêtons à léguer à nos enfants. Sympa comme ambiance non ?

une intelligence humaine perturbée
Des perturbateurs d’intelligence ?

Les perturbateurs endocriniens possèdent une forme similaire à celle des hormones thyroïdiennes, affectant ainsi le fonctionnement de la glande thyroïde.

« Mais dis-nous Jammie, est-ce que l’on peut prouver leurs effets sur du long terme ? »

La réalité est plus complexe qu’une simple réponse en oui ou non (vous vous en doutiez n’est-ce pas ?). On sait que les perturbateurs endocriniens ont un effet direct sur notre développement, il n’y a aucun doute là-dessus, mais de là à dire qu’ils sont responsables du déclin de notre QI, c’est aller un peu vite en besogne.

Il existe une multitude de facteurs qui peuvent jouer un rôle dans le développement de nos facultés et de notre quotient intellectuel de manière générale. Pour avoir des réponses plus développées, c’est vers des spécialistes qu’il faut se tourner.  La seule chose qu’on puisse vous dire, c’est que la chute de notre QI est un phénomène bien réel et qui touche (de façon très inégale) certains pays plus que d’autres (#cestlavie).

Revenons au vrai sujet, à savoir : la télé-réalité. Non ? Ô toi l’afficionado de ces programmes courts, ne veux-tu pas savoir si tu fais souffrir ton intellect’ ? Comment ? En passant des heures à regarder des gens se balancer des phrases assassines au visage ponctuées par des ô combien gracieux « T’es qui toi ? », non, ça ne te dit rien ?

Vous ne nous verrez pas écrire qu’il faut la regarder pour être intelligent, parce que ce serait un peu pousser mémé à coup de balai dans un sacré paquet d’orties. Néanmoins, on va essayer de garder notre objectivité quant aux recherches sur ce sujet.

La télé-réalité mauvaise pour les plus jeunes ?

Selon une étude effectuée en 2011 par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) (dépendant du ministère de l’éducation nationale) regarder la télé-réalité aurait un impact négatif sur les capacités cognitives des enfants et créerait tout un ensemble de pathologies : perte d’attention, chute des notes, et bien évidemment phénomène d’identification à des personnes qui très souvent sont peu recommandables sur le plan intellectuel (non mais allô quoi ?). Pour les plus jeunes d’entre nous, il s’agirait donc d’une très mauvaise chose. Il serait donc nécessaire, afin de préserver cette idée de l’Homme intelligent, de garder le contrôle sur ce que vos enfants regardent, enfin c’est une question de bon sens nous direz-vous.

etre intelligent ou pas ?
L’intelligence gravée dans l’ADN ?

Qu’en est-il pour les adultes ?

Certaines études psychologiques prêtent des effets plutôt positifs de la télé-réalité chez l’adulte. Elle l’aiderait à relativiser ses problèmes et de lutter contre l’isolement. Elle lui permettrait aussi de plus être en phase avec ses émotions. La télé-réalité contribuerait ainsi à instaurer une meilleure compréhension de soi (le « que ferais-je si j’étais à sa place »). Bref là aussi, c’est un constat en demi-teinte l’essentiel étant quand même de comprendre que la télé-réalité n’a désormais rien de réel. Si vous gardez bien ça en tête, alors peut-être pourrait vous vous protéger des foudres divines de l’intelligence. Enfin, on l’espère.

Vous voilà bien avancés n’est-ce pas ? Et si au lieu de se focaliser sur l’intelligence des gens on s’intéressait enfin à leur richesse intérieure (#notmyguru) ?

On sait que le cerveau est une des source principale de mystères qui entourent notre existence, tout comme nous savons qu’il est capable de choses formidables. Alors au lieu de se comparer à nos aînés, pensons juste à demain et au monde que l’on souhaite laisser à ceux qui viendront après. À défaut de pouvoir afficher dans le salon les résultats de votre dernier test de QI, vous aurez au moins la satisfaction de vous dire que vous aurez fait de votre mieux !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *