Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

Les faux influenceurs tuent le marketing d’influence

13 juillet 2018

Cela fait un petit moment maintenant que l’on sait que certains « influenceurs » ont recours à des méthodes peu scrupuleuses pour agrandir leur audience : achat de likes, utilisation de bots pour augmenter le nombre d’abonnés et on en passe ! L’effet ? Une crise de confiance parmi les marques qui permettent aux vrais influenceurs de survivre.

Le marketing d’influence en quelques mots

Pour vraiment comprendre en quoi ces « faux influenceurs » saccagent le monde numérique, il est tout d’abord important de comprendre comment fonctionne le marketing d’influence. De façon simplifiée, on peut dire qu’il s’agit d’une stratégie de communication qui permet à une marque de faire appel à des personnes ayant rassemblé des communautés conséquentes et de diffuser de l’information quant à des produits ou des services.

En utilisant cette stratégie, les marques souhaitent aussi dynamiser leur image et leur notoriété en utilisant un canal de distribution qui possède ses propres codes ainsi qu’une proximité rarement égalée. Les marques qui optent pour le marketing d’influence cherchent aussi à affiner leur identité digitale en créant un lien de confiance et une authenticité particulière, deux facteurs impossibles lorsque ce partenariat est basé sur un mensonge !

Les faux influenceurs vendent leur âme au diable !
Les faux influenceurs n’hésitent pas à utiliser des pratiques injustes et allant à l’encontre de l’esprit même de ce qu’est un partenariat !

La chasse aux faux influenceurs est ouverte !

Mais comment font les faux influenceurs et en quoi cela consiste-t-il ?

Dans les faits, c’est assez simple. Un « faux influenceur » est une personne qui a créé un compte sur les réseaux sociaux et qui a artificiellement fait gonfler sa communauté en utilisant des procédés discutables et contre-productifs. Elle va ensuite rentrer en contact avec des marques, mettant en avant l’importance de sa communauté pour décrocher des contrats de publicité (souvent très juteux) qui lui permettront de vivre la belle vie. Malheureusement, la marque n’a rien à gagner à collaborer avec ce genre de personnes et pourrait même faire le choix de ne plus collaborer avec les vrais influenceurs des réseaux sociaux, de véritables passionnés qui eux, ne vivent que grâce à ces partenariats.

Les faux influenceurs une fois découverts sont envoyés aux oubliettes !
Ces marques finissent très souvent par leur dire au revoir !

Cette crise de confiance n’aide absolument pas. Il est de plus en en plus difficile de se faire une place au sein du monde des influenceurs. Pourquoi ? Parce que de plus en plus de personnes veulent devenir « influenceurs », de l’autre côté les marques accordent à peu près les mêmes budgets au marketing d’influence d’une année sur l’autre. De ce fait la compétition se fait de plus en plus rude. C’est pourquoi ces « faux » influenceurs rendent à la fois folles les marques mais aussi ceux qui en ont fait leurs business de façon honnête et à la sueur de leur front.

Du côté des vrais influenceurs, les esprits s’échauffent

Ils sont de plus en plus à dénoncer ces faux influenceurs et à vous donner les outils pour vous permettre de débusquer ces imposteurs ! On pense notamment à Guillaume Ruchon, youtuber et instagrammer qui a eu la brillante idée d’analyser certains des comptes les plus suivis afin de voir si ils avaient recours à des méthodes artificielles pour gonfler leurs chiffres et créer une fausse influence. On parle de fausse influence puisque les chiffres étant « trafiqués » il n’y a aucune influence derrière, juste des faux chiffres grossis à coup de bots et des fermes à clics souvent localisées dans les mêmes pays : Turquie, Brésil, Portugal.

Comme Guillaume Ruchon, ils sont de plus en plus à tirer la sonnette d’alarme sur le sujet des faux influenceurs et n’hésitent pas à « outer » (terme signifiant la révélation sur une arnaque, notamment au sein du monde digital) certains de ces faux influenceurs. Le problème, c’est que l’outé possède des moyens pour nuire à son tour à ces lanceurs d’alertes. L’achat de followers, oui, mais pour une autre personne. Pourquoi ? parce que du coup ils peuvent faire fluctuer les chiffres de vrais influenceurs et créer une vraie crise de confiance chez les marques qui travaillent avec eux. Une manière de tronquer les résultats nous empêchant rapidement de démêler le vrai du faux, et c’est à ce moment que cela devient problématique.

Comment contrecarrer cette crise de confiance pour continuer à profiter du marketing d’influence ?

Dans les faits, il n’existe pas de solution miracle. La seule chose que vous pouvez faire c’est de faire preuve d’honnêteté envers vos followers et les marques avec lesquelles vous travaillez. La confiance et la seule chose qui vous permettra de passer la tempête sans y laisser votre peau. Parlez vrai, cultivez cette confiance et montrez comment cela se passe dans l’ombre, échangez, conseillez, bref, soyez vrai. Ce n’est qu’en tissant de vrais liens avec votre audience que vous partirez avec toutes les chances de votre côté pour réussir votre expérience dans le monde subtil du marketing d’influence. Faites preuve d’authenticité !

Attention aux faux influenceurs
De façon générale, comprendre qu’un modèle est en fait une imposture est terrible pour une audience.

Et oui, comme quoi les réseaux sociaux sont beaucoup plus compliqués que ce à quoi vous vous attendiez n’est-ce pas ? C’est pourquoi il est important de s’entourer de personnes avec le savoir nécessaire pour naviguer au sein du monde digital.  En tout cas soyez sûrs qu’on fera toujours de notre mieux pour vous donner les clés de la compréhension du monde numérique et faire en sorte de partager avec vous ce genre d’informations plus qu’importantes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *