Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

Femmes dans le numérique : le secteur peine à séduire ?

18 juillet 2018

Alors que quelques années auparavant les femmes étaient plutôt bien représentées dans le monde du numérique, les chiffres ne cessent de reculer. Manque d’intérêt ? Relation conflictuelles avec la gent masculine ? Manque d’opportunité ? Parlons femmes au numérique !

Un peu d’histoire : ces femmes qui ont marqué l’histoire numérique

Les femmes ont joué un rôle actif au sein du monde des sciences de l’ingénierie et du numérique. À elles seules, elles ont façonné des inventions qui ont révolutionné la vie des Hommes. Un peu à l’image de l’article qu’on avait fait sur les femmes écrivains, on vous en présente brièvement quelques-unes qui ont eu un impact majeur sur l’histoire humaine :

Le numérique est les femmes !
Sans les femmes, pas de numérique !

–       Margaret Hamilton : si l’Homme a réussi à marcher sur la Lune, c’est grâce à son programme informatique qui a permis d’anticiper certaines pannes tout en faisant en sorte de garder le contrôle globale de la fusée. Résultat, des vies sauvées et des Hommes sur la Lune ! Pas mal non ?

–       Grace Hopper : instigatrice du COBOL (COmmon Business Oriented Language: un langage commun proche de l’anglais pour la programmation informatique), elle a participé à l’établissement de nombreuses normes pour les ordinateurs et a de facto, façonné l’informatique que nous connaissons aujourd’hui.

–       Hedy Lamarr : icône du cinéma hollywoodien et inventrice de renom, elle a participé à l’élaboration des prémices de ce que l’on connait aujourd’hui comme étant le…Wi-Fi. Rien que ça !

–       Stephanie « Steve » Shirley : experte du langage machine, elle fait partie des premières cheffes d’entreprises dans le monde de la tech’ et de l’informatique. Elle a d’ailleurs été reconnue par le conseil britannique des sciences comme faisant partie des « 100 meilleurs scientifiques en exercice ».

Au début de la programmation, les femmes représentaient 40 % du secteur numérique et technologique. 

Woman in Tech : l’ambition des grands groupes

De plus en plus de grands groupes spécialisés dans la tech’ et le numérique ont fait le choix de tout faire pour apporter de la visibilité sur le rôle des femmes dans le succès et la vie quotidienne de ces entreprises. Et c’est plus qu’une nécessité quand on sait qu’en 1983, l’informatique était le 2ème secteur comportant le plus de femmes diplômées. Une information qui ne reflète plus du tout la réalité du monde d’aujourd’hui, puisque les femmes sont désormais une minorité reconnue au sein du monde de la Tech’ (elles ne représenteraient que 11% des employés du secteur).

Les grands groupes comme Google ou encore French  Tech se sont donné pour mission de mettre en valeur les femmes qui les font vivre. De ce fait on assiste à une grande variété d’action de sensibilisation afin de séduire ces jeunes femmes qui n’ont même pas pris le temps de considérer l’option technologique et numérique comme plan de carrière.

Le numérique n'attend pas !
Il est l’heure de se réveiller pour les grands groupes

Google (en partenariat avec l’association 100 000 entrepreneurs) a envoyé plusieurs de ses employés dans des ZEPs (zones d’éducation prioritaires) de la région parisienne. Le but était de montrer des alternatives qui, trop souvent, ne sont même pas évoquées lors du processus d’orientation.

La multinationale a également crée le concept de « l’atelier numérique » afin de permettre à tous de se former aux technologies du numérique. Étrangement, l’image qui apparaît sur la page d’accueil des ateliers représente une femme ! Coïncidence ? Pas vraiment, puisque cela fait déjà plusieurs années que Google met tout en place pour faire grossir les rangs de ses employés en y intégrant des femmes qui font preuve de talents particuliers et d’une volonté souvent supérieure pour se faire une place au sein du monde numérique !

La French Tech, à l’image de la journée internationale des droits de la femme, a créé sa « journée de la femme digitale » pour mettre en avant les femmes intrapreneures et entrepreneures. Dans une étude intitulée « elles changent le monde », la French Tech offre un regard bien particulier sur l’importance du facteur féminin dans le monde numérique.

Les mentalités dans le secteur du numérique nécessitent encore quelques ajustements quant à la vision des femmes dans ces entreprises innovantes. On constate néanmoins de nombreuses initiatives pour initier les femmes aux joies du numérique. Les exemples de success-stories ne manquent pas et les femmes sont on ne peut plus capables de se faire une place parmi les plus grands dirigeants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *