Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

Bonheur au travail : comment le cultiver ?

11 juillet 2018

Le bonheur au travail tient plus qu’au simple confort matériel. Trop d’entreprises estiment encore qu’une activité de team-building tous les deux mois suffit à créer un sentiment de bonheur et un esprit d’entreprise solide. C’est faux. On ne vas pas y aller par quatre chemins, le bonheur au travail se…travaille (pun intended) ! Non on va plutôt dire qu’il se cultive à la fois par la direction et les responsables de la boîte dans laquelle vous travaillez, mais aussi et surtout par vous ! Et oui, étonnant non ?

Qu’est-ce qui nuit au bonheur au travail ?

L’ambiance :

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent porter atteinte à votre santé (et votre bonheur au travail). Le premier : une mauvaise ambiance. Soyons clair, votre lieu de travail est souvent celui sur lequel vous passez le plus clair de votre temps (abstraction faite de votre lit bien évidemment, c’est une toute autre question). Il est de ce fait crucial de trouver un contexte dans lequel vous serez épanoui et qui sera dénué d’énergies négatives (on parle ici de personnes maussades qui vous plomberaient le moral à longueur de temps avec des histoires déprimantes bien trop ficelées pour être totalement vraies). Faites en sortes de cultiver votre capital sympathie. Lors de votre choix de carrière, choisissez un endroit qui, au premier abord, vous paraît sain. Si vous sentez qu’il y a anguille sous roche et que vous avez la possibilité d’être un poil sélectif, ÉCOUTEZ-VOUS !

Être heureux pour travailler plus !
Le bonheur au travail commence par l’ambiance !

Autre conseil, simplifiez vos relations avec les autres et faites en sorte de trouver la bonne distance afin d’être capable de vous protéger en cas de critique envers votre travail ou vos résultats. N’oubliez pas que votre travail n’est pas ce qui vous résume, en tant qu’être humain, vous êtes beaucoup plus qu’un simple employé ou qu’un directeur lambda. Vous êtes avant tout une personne d’une richesse folle, gardez-le en tête lors de vos périodes de doutes.

Le manque de reconnaissance :

C’est souvent celui qui remonte le plus lors des conversations entre amis. Ces phrases du type « j’en ai marre, je bosse comme une folle mais j’ai l’impression que personne ne le voit » ou encore « j’enchaîne les heures sup’, je me démène et ça ne suffit toujours pas ! », enfin bon vous voyez ce qu’on veut dire pas vrai ?

Ce manque de reconnaissance a deux effets majeurs : tuer la motivation et donner naissance à un sentiment d’amertume voire de rancœur vis-à-vis de la direction ou de vos supérieurs. Pourtant, c’est un problème qui ne devrait pas se poser. En fin de compte, si on est logique quelques secondes, plus un employé sera motivé, plus il sera productif. Plus il sera productif, plus vite il pourra abattre du travail et s’attaquer à quelque chose d’autre. La finalité étant qu’il ou elle vous fera gagner plus d’argent en étant plus productif. Alors dans un monde où finalement l’argent est devenu un moteur pour beaucoup de monde, pourquoi ne pas faire preuve d’un poil de bon sens ? Ne rechignez pas à encourager votre employé que ce soit par la perspective d’une augmentation, de sa qualité de vie ou de son niveau de compétences !

L’absence de sens et de projection :

C’est une chose cruelle que de ne pas savoir pourquoi on travaille. Il n’y a rien de plus frustrant que de ne pas savoir pourquoi on fait les choses. Être une simple pièce sur un échiquier n’a rien de plaisant. Il est d’une importance cruciale de permettre à vos employés de comprendre ce qu’ils font et pourquoi ils le font. Cette nécessité de projection et de visualisation des actions doit se faire aussi lorsque vous abordez le sujet de leur place au sein de l’entreprise. Parlez-leur des différentes perspectives d’évolution, des choix qui s’offrent à eux ! Donnez-leur une raison de faire ce qu’ils font, vous verrez, sur le long terme vous serez gagnant, faites-nous confiance !

LE travail doit apparaître comme évident !
Le manque de sens au travail cause de véritables problèmes !

La concordance avec vos aspirations :

Là on s’adresse plus particulièrement aux employés parce que souvent, ce sont eux qui laissent leurs aspirations de côté et finissent par devenir des professionnels de la procrastination personnelle. Ça commence par un « c’est pas grave je lirai ce week-end » ou un « je le ferai plus tard, j’ai des trucs que je dois terminer pour le boulot ». La suite on la connaît, on repousse nos hobbies, jour après jour, semaine après semaine, pour au final perdre ce qui pendant un temps, nous animait d’un feu puissant.

Comment faire pour garder le bon cap ?

Retenir les choses dont on vient de parler. C’est l’étape la plus évidente mais on a tous tendance à oublier ce genre de détail lorsqu’on se lance à corps perdu dans nos projets professionnels respectifs. Occulter notre propre bien-être sous prétexte que c’est temporaire est une des choses à éviter par-dessus tout. Plus qu’une simple habitude elle vous projettera dans un cercle vicieux où vous tirerez la corde toujours plus loin jusqu’à ce qu’elle finisse par lâcher.

Ne sous-estimez pas le bonheur au travail de vos employés
À trop tirer sur la corde, elle casse !

Il est aussi important de parler de ce qui ne va pas. Lorsque que vous ne vous sentez pas épanoui dans votre travail, et que cela commence à durer, il est plus que nécessaire d’essayer de trouver des solutions. Tous les patrons ne vous accorderons pas la même attention, mais en même temps, avez-vous envie de travailler pour quelqu’un qui néglige l’épanouissement personnel de ses employés ?

Bien évidemment il existe encore bon nombre d’entreprises qui font passer le bonheur de leurs employés au second plan. Néanmoins, c’est en parlant des nouvelles pratiques, en abordant ces sujets trop souvent tabous que vous augmenterez votre capital bonheur au travail. Discutez-en avec vos proches, vos amis, vos connaissances, posez des questions sur leur environnement de travail. Pour vous, mesdames et messieurs les dirigeants, formez-vous aux nouvelles méthodes de management, n’hésitez pas de temps à autres à vous remettre en question et gardez toujours en tête qu’un employé heureux et épanoui et un employé beaucoup plus productif et investi !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *