Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

Bitcoin : le mystère Satoshi Nakamoto

4 juillet 2018

Vous entendez parler du bitcoin depuis des mois maintenant. Mais saviez-vous qu’un mystère entourait la création de cette crypto-monnaie ? Nul ne sait qui est son créateur, la seule chose que nous avons, c’est un nom ou plutôt un pseudonyme : Satoshi Nakamoto.

Aux origines du bitcoin : les cypherpunks

Dans les années 80, un groupe d’individus a commencé à voir le non-respect de la vie privée comme étant problématique. Spécialisés dans le cryptage des données, ils ont commencé à développer des outils afin de crypter de nombreuses informations. Grâce à des mailings lists, des forums web ou encore des communications à l’issue de rencontres dans la vraie vie, ils ont commencé à tisser une toile de cryptographes à travers le monde, avides d’accroître la protection et véhiculant des valeurs libertariennes fortes.

 

Le libertarianisme est une philosophie politique pour laquelle une société juste est une société dont les institutions respectent et protègent la liberté de chaque individu (notamment la vie privée et les données personnelles).

 

De cette association, ont découlé des systèmes que vous utilisez tous les jours : https, ssl, apache, wikileaks, bittorrent, tous ces outils découlent directement de la pensée cypherpunk. Il en est de même pour les cryptos-monnaies telles que le bitcoin.

Le mystère Satoshi Nakamoto

On peut vraiment parler de mystère quand on essaye de remonter aux origines de la création du bitcoin. Auto-proclamé créateur du bitcoin, Satoshi Nakamoto n’aurait pas travaillé seul sur le projet.

Ce qu’on sait de lui :

On sait qu’il s’agit d’un véritable expert en informatique et issu d’une formation académique. Après avoir étudié son white paper (un document expliquant l’idée et le fonctionnement du bitcoin) les experts sont tombés d’accord sur le fait qu’il avait très probablement reçu une éducation semblable à celle mise en place dans les pays britanniques.

l'histoire du bitcoin
Qui est vraiment Satoshi Nakamoto ?

Malheureusement, on atteint vite la limite des choses que nous connaissons sur lui/elle. Il fait preuve d’un savoir-faire hors-norme quant à la protection de son identité. Toutes ses données sont cryptées et quasi inexistantes. Il y a quand même de fortes chances pour que Satoshi Nakamoto soit un membre fondateur du mouvement cypherpunk.

Autre problème soulevé par le mystère Satoshi Nakamoto : les imitateurs. Bien évidemment, avec un tel mystère, les chances pour que des personnes cherchent à se faire passer pour lui étaient plus qu’élevées. Depuis la création de la crypto-monnaie, plusieurs dizaines de personnes se sont auto-proclamées « créatrices du bitcoin » mais n’ont pas réussi à faire croire en la véracité de ce qu’elles avançaient.

Les pistes :

Dans cette course à l’identité du créateur du bitcoin, plusieurs profils se sont distingués et se sont retrouvés sous le feu des projecteurs :

–       Dorian Nakamoto :
Reconnu comme étant un libertarien assumé, son ancienne activité de cryptographe ainsi que son nom de naissance (Satoshi Nakamoto) l’ont forcément poussé  sur le devant de la scène. L’information a depuis été démentie.

–       Nick Szabo :
Après de nombreuses études comparatives quant au style d’écriture de Satoshi Nakamoto, Nick Szabo a été accusé d’être cet illustre inconnu. Pourquoi ? Il a créé au début des années 2000 une monnaie décentralisée nommée « bit gold » qui ressemblait énormément au bitcoin. Il a réfuté ces accusations les qualifiant de flatteuses mais fausses.

–       Elon Musk :
C’est la théorie la plus fantasque mais qui se base sur des tics de langage communs à Elon Musk et Satoshi. Lui aussi a très vite démenti.

–       Hal Finney :
C’est la piste la plus souvent mise en avant. Ce cryptographe mort en 2014 de la maladie de Charcot est le premier bénéficiaire d’une transaction en bitcoin. Là aussi des similitudes sur le plan du langage sont venues étayer cette thèse. On sait que Finney avait également travaillé sur les prémices de ce que deviendra le bitcoin plus tard. Finney a publié les échanges qu’il avait eu avec Satoshi afin de montrer qu’il ne pouvait pas être la personne derrière ce pseudonyme.

Un indice découvert sur internet relance la question du « qui est Satoshi Nakamoto ? »

C’est un message laissé sur une page du site http://nakamotofamilyfoundation.org/ qui a relancé la course aux indices concernant l’identité de Satoshi Nakamoto. Il s’agit en fait d’une note, assez courte, parlant de la sortie d’un potentiel livre, écrit de la main de Satoshi. Vous pouvez d’ailleurs trouver un extrait ici.

Autre mystère, un exercice débutant de cryptographie qui permet de trouver le nom des deux parties du livre.

Spoiler Alert

Une fois le code craqué (d’une simplicité enfantine) on obtient deux mots : Honne et Tatemae. Après quelques minutes de recherche on s’est rendu compte que ces mots étaient extraits de la culture japonaise. Ensemble, ils signifient l’opposition entre visage public (celui que l’on présente au monde) et visage privé (celui qui pourrait être décrit comme le « vrai » visage). Encore une dose supplémentaire de mystère qui vient épaissir le sujet Satoshi Nakamato.

Satoshi Nakamoto : un pseudonyme qui fascine
Le mystère bitcoin ne fait que s’épaissir au fur et à mesure que l’on voyage dans ces terres inconnues !

Information importante :

Ce que l’on sait (et c‘est peut-être la clé qui serait capable de prouver au monde qui est le véritable Satoshi Nakamato) c’est que la personne qui se présentera avec la clé cryptographique contrôlant le portefeuille ayant reçu les 50 premiers bitcoins, possèdera une preuve quasiment irréfutable qu’il (ou elle) est bien derrière la création de ce système.

Il en est de ces mystères à l’ampleur internationale auxquels on souhaiterait avoir une réponse et ce au plus vite. Alors si vous vous sentez l’âme d’un(e) aventurier(e), n’ayez pas peur de vous intéresser aux diverses théories qui traitent de ce sujet, on peut vous assurer que vous découvrirez un monde fascinant !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *