Concentré d'actu Pulpe culture Aroma tech' Inspi préssée

À la découverte de ce nouvel art immersif

13 juin 2018

L’Atelier des Lumières est devenu en quelques semaines un des lieux de référence des esprits en quête d’art novateur. Alliant à la fois art et modernité, il met en avant des nombreux artistes par le biais de rétrospectives 100 % numériques. Loin d’être le premier à se lancer dans une telle aventure, il séduit autant qu’il fait parler. On vous explique tout sur ce nouvel art immersif qui allie son et lumière.

L’art immersif : un principe qui a déjà fait ses preuves

Le concept derrière l’Atelier des Lumières n’est pas nouveau en soi, Les Baux-de-Provence le font déjà grâce à leur Carrière de Lumières qui rassemble chaque année plusieurs milliers de visiteurs, il semblait donc logique qu’une initiative artistique du même acabit fleurisse au sein de la capitale. Pas étonnant non plus de voir que derrière ces deux projets se trouve un seul groupe : AMIEX (art and music immersive experience) par CultureEspace.

un art immersif impressionant
Vous pouvez en avoir un aperçu sur le site de l’Atelier des Lumières

Le concept est simple : proposer des expériences artistiques immersives innovantes se basant sur les nouvelles technologies du son et de la lumière. Le numérique se met donc au service de l’art afin de véhiculer des émotions et de rassembler un public multigénérationnel. Car oui, l’utilisation des technologies numériques permet d’intéresser un public plus jeune, hypra-connecté et plus sensible à l’art lorsqu’il est présenté de cette façon. Le choix d’un tel canal paraît donc évident quand il s’agît d’assurer un partage efficace et intelligent d’un certain esprit artistique. Celui-ci ne demande qu’une chose : s’adapter afin d’assurer sa pérennité dans un monde qui change constamment.

La forte dimension cinématographique ajoute au tout un goût différent, plus expérientiel et qui correspond à l’évolution des mœurs de notre société. Il n’est pas ici question d’effacer toute trace de l’art traditionnel, bien au contraire d’ailleurs, mais plutôt de le sublimer en le dépoussiérant et en lui donnant la chance de toucher un public plus large mais aussi, plus difficile à convaincre.

Une dématérialisation de l’art qui divise

Bien évidemment, cette dématérialisation de l’art divise la scène artistique puisqu’il ne s’agît plus de voir les œuvres d’arts « originales » mais plutôt de les découvrir de façon différente par le biais de projections gigantesques à forte empreinte cinématographique. L’art immersif se veut précurseur d’un mouvement au sein duquel, art et technologie co-existent et se servent l’un de l’autre pour évoluer, grandir et étendre leur champ d’action.

Ce projet s’inscrit donc dans un débat qui a toujours alimenté les discussions dans les sphères artistiques, à savoir, quand est-ce que l’art s’arrête d’être de l’art, mais impose aussi une confrontation des écoles classiques et modernes sur le sujet. Un tel projet cristallise cette lutte des idées et fait forcément des émules tout comme il soulève le mécontentement de ses détracteurs.

Programme des lumières : voyage en art immersif assuré !

En ce moment vous pourrez découvrir une exposition numérique immersive sur l’œuvre de Gustav Klimt ainsi qu’un programme court intitulé « Hundertwasser, sur les pas de la succession viennoise ». Le collectif Ouchhh vous propose aussi de partir au cœur d’un voyage onirique grâce à l’installation POETIC_AI qui génère de l’art grâce à l’utilisation d’une intelligence artificielle ; vous pourrez ainsi découvrir des œuvres uniques alliant formes, lumière et mouvement, le tout grâce un véritable concentré de technologie.

L4art immersif s'associe à l'intelligence artificielle
Une intelligence artificielle qui devient artiste

Du côté des Baux-de-Provence, vous pourrez assister à une exposition numérique immersive des œuvres de Picasso ainsi que de nombreux autres maîtres espagnols. Il y a aussi une seconde exposition, beaucoup plus accessible à un public amateur en recherche de nouvelles expériences : Flower Power, qui vous promet un voyage tout en couleur au travers de la culture populaire. Amis hippies, cette exposition est faite pour vous !

Pour avoir eu l’occasion de découvrir des expositions à la fois dans les Baux-de-Provence mais aussi à Paris on peut vous dire que ce genre d’expériences immersives vaut vraiment le coup. Tentez l’aventure, ne serait-ce que pour l’atmosphère créée par le scénario qui fait office de trame de l’exposition. Les sons sont épatants et les œuvres bien que très connues, se laissent redécouvrir sous un jour nouveau, beaucoup plus actuel !  Et puis cette exposition s’inscrit dans une volonté de rendre la culture plus accessible ce qui, à juste titre, nous enchante. Pas vous ?!  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *